Comment j’ai pu créer une holding simplement


Aujourd’hui je me suis enfin décidé à partager avec vous mon montage en société. Beaucoup d’entre vous m’ont demandé quel type de montage j’avais fait pour mes appartements est ce que ça pouvait m’apporter.

J’ai également eu des questions du type « tu fais ça pour ne pas payer d’impôt ? », Ou encore « ah ouais mais pourquoi une SCI plutôt qu’une SARL ou une SAS ? »

La comptabilité n’est vraiment pas mon domaine, c’est pour ça que je délègue un max pour cette partie mais je vais essayer de vous expliquer ce que j’ai compris dans les grandes lignes et à mon niveau.

L’historique.

Tout commence en début d’année dernière, où je me retrouve avec trois biens en nom propre.

Le souci c’est que mon taux d’endettement commence à saturer, j’étais alors à 51 %.

Impossible de refaire un autre emprunt immobilier. La seule solution était de créer une société à côté, et d’emprunter en tant que personne morale.

J’ai donc cherché le bien à acheter, vous connaissez l’histoireet cherché le bon comptable qui comprenait ce que je voulais : grossir.

Concrètement ce que je souhaitais c’était créer dès maintenant une société « pour toute la vie » qui puisse me suivre au fur et à mesure de mes investissements.

Le comptable.

La première fois que nous sommes arrivés chez le comptable avec mon associé, il nous a retourné la tête. J’étais déjà un peu au courant de ce genre de montage donc c’était un peu plus simple pour moi que pour mon associé, mais pour la première fois nous parlions RSI, commissaire aux comptes, SARL, SAS etc.
Et la j’avais l’impression d’être dans un autre monde : celui de la création d’entreprise. J’ai vraiment réalisé contre le comptable m’a dit : « hé oui vous allez être chef d’entreprise maintenant, ce n’est pas rien ! »

Alors que moi j’achetais juste un appartement ! ! !

Le montage de la holding.

 

Pour le montage nous somme parti sur quelque chose d’atypique je dirais. Comme je dis je ne suis pas expert en la matière je ne fais que répéter ce que m’a dit le comptable ici.

En société-mère nous avons choisi une société civile imposée à l’impôt sur les sociétés (IS) et une société en nom collectif comme société-fille (Filiale) imposée à l’impôt sur le revenu (IR).

La répartition des parts s’effectue de telle manière :

SC : associé 1 50 % associé 2 50 %

SNC : 999 parts sur 1000 pour la SC et 1 part sur 1000 pour moi-même.

Ainsi l’imposition de la SNC se comptera à quelques euros par an.

Les avantages du montage.

Pourquoi faire ce montage ?

Dans un premier temps il faut comprendre à quoi ressemble une holding.

Sur le papier c’est vraiment quelque chose de tout simple, on va dire que c’est un ensemble de boîtes (au sens propre). Des boîtes qui communiquent entre elles.

La première fois que j’ai entendu parler de ça, ça m’a impressionné. Mais aujourd’hui je sais que c’est quelque chose de vraiment simple à faire et que si on ne connaît pas les bonnes personnes, c’est très difficile de se lancer.

Pour revenir à nos boîtes, il faut s’imaginer une grosse boîte qui gère plein de petites boîtes.

 

 

Alors pour répondre à la question, et bien tout simplement pour profiter à la fois de l’IR et de l’IS.

Dans les avantages de l’IR, on peut retrouver notamment tout ce qui concerne la plus-value. En effet revendre une société avec un bien qui est imposé sur le revenu est beaucoup plus intéressant qu’à l’IS mais cela fera l’objet d’un autre article car il s’agit de quelque chose de plutôt complexe à expliquer.

Tout ce qu’il faut retenir ici c’est que si vous comptez revendre un de vos biens rapidement (ou pas) il vaut mieux faire une société fille imposée à l’IR. Vous ne savez jamais ce que vous allez faire de vos biens et il faut toujours prévoir de les revendre un jour.

Le deuxième plus gros avantage qui concerne l’IS maintenant est de pouvoir faire remonter les revenus dans la société-mère. En effet si la holding qui est une SC, affecte ce que l’on appelle le résultat net aux réserves, alors on ne paie pas d’impôt. Seuls les dividendes sont imposés.

 

Dans le futur.

Le but de ce montage est de pouvoir rajouter d’autres sociétés filles ou filiales dans cette holding.

J’ai des projets plein la tête et je suis en pleine discussion avec mon comptable, surtout en ce début d’année car comme la grande majorité d’entre vous le savent, c’est le temps des bilans.

Je vous prépare d’un de mes projets dans un article prochain, c’est un projet que je me suis mis en objectif pour cette année. Nous sommes en pleine discussion avec le comptable, c’est un projet assez complexe mais qui est excellent.

Évidemment, dans ce montage il est beaucoup plus simple d’avoir une seule société par bien.

Toutes les opérations ne se ressemblent pas donc toutes les filiales ne sont pas forcément les mêmes.

Les banques.

Pour ce qui est des banques, je vous avais déjà raconté que c’était très difficile de leur faire comprendre le montage.

Je naviguais entre particuliers et professionnels et même les banquiers eux-mêmes ne savent pas vraiment où me placer.

Un prêt patrimonial ? Un prêt professionnel ?

Evidemment un montage société-mère / société fille il ne faut pas hésiter à aller voir un banquier qui s’occupe des professionnels.

Autant pour la délégation que pour la compétence.

Pour conclure

Ainsi j’espère que cet article vous a éclairé sur le montage en société. Notamment sur le montage de type holding.

Bien sûr je l’explique à ma manière, je ne suis pas expert-comptable ni juriste. Je vous mets les informations telles que je les ai comprises. Pour avoir plus de renseignements, n’hésitez pas à aller voir votre propre comptable.

Évidemment chacun est différent, selon votre tranche marginale d’imposition (TMI), votre quotient familial, seul, à deux, avec un chien, si vous avez des biens, si vous en avez pas, si vous êtes en nom propre, ou pas, en location nue, meublée, saisonnière…

Ici il ne s’agit que de mon cas personnel. Il vous donne un premier exemple et cela vous permettra de prendre des notes afin d’en parler à votre propre comptable.

J’espère que cet article vous a plu, j’ai essayé de faire au plus simple et à ma manière.

Si vous avez la moindre question n’hésitez pas à laisser un commentaire.

Vous avez des choses à rajouter? Laissez également un petit mot sous l’article afin d’aider tout le monde.


4 Comments

  1. David Demaire
    1 mars 2017
    • Michael
      1 mars 2017
  2. Henri
    4 juin 2017
    • Michael
      5 juin 2017