Peur, expérience et manipulation


La manipulation par le nombre

 

L’avis et le comportement des autres sont essentiels et constituent un élément de décision indispensable pour chacun de nous. Nous voulons nous fondre dans la masse, ne pas sortir du cadre fixé par notre entourage.

C’est incroyable ce que le comportement des autres peut nous faire changer d’opinion. Les meilleurs exemples sont les petits restaurants de quartier qui sont les plus « manipulateurs » de ce côté-là. On a déjà sûrement du vous proposer dans ces restaurants-là une place près de la fenêtre inconfortable au possible alors qu’il n’y avait personne dans le restaurant. La plupart d’entre vous le savent, c’est pour faire croire que le restaurant est plein et appâter le client. Et je suis le premier à me faire avoir à ce jeu-là. « Oh ici c’est plein ! C’est que c’est sûrement mieux ! »

Un autre exemple, le comportement des autres peut nous faire changer notre propre comportement.  Les sitcoms en sont l’exemple flagrant ! Les faux rires nous inciteraient presque à rire ! Tout du moins cela nous met dans une bonne ambiance même si la série est nulle.

peur

 

J’ai récemment connu l’expérience de Asch

Asch était un psychologue social progressiste pour l’époque. Il travaillait sur la psychologie sociale cognitive. Sa théorie est de « défendre l’idée que chaque mot n’a de signification que dans le contexte fourni par les autres ». C’est une sorte de relativité.

Un pull est rouge parce que la majorité le dit, mais si cette même majorité se met à dire que ce pull est bleu (alors qu’il est rouge) il va effectivement devenir bleu.

Cela nous montre à quel point nous sommes sensibles à la pression d’un groupe au point de faire des choix pour suivre la majorité. Nous voulons nous fondre dans la masse, nous ranger du côté du groupe. Cela s’appelle le conformisme.

Dans la vidéo suivante, un test de perception visuelle a été effectué. Pour cela un sujet a été convoqué. Le sujet est placé dans un groupe avec 6 autres personnes. Ils sont assis autour d’une table et on leur a montré des images portant des lignes de différentes tailles. Ils doivent juste identifier visuellement une ligne parmi les 3.Les membres du groupe doivent donner leur réponse à voix haute, les uns après les autres.

Les 6 autres membres du groupe sont en fait des complices de l’expérience et le groupe était disposé de telle manière à ce que le sujet testé réponde toujours en dernier ou avant dernier, après la grande majorité des comédiens.

Au début de l’expérience, les acteurs doivent donner la bonne réponse. Puis, ils se mettent à tous choisir la même réponse fausse !

Vous pourrez admirer ce qui passe directement dans la vidéo :

 

Gratification immédiate

Dans la vie on vous propose souvent des remèdes miracles pour réussir tout et tout de suite.

Que ce soit dans le domaine de la santé comme maigrir tout de suite sans faire d’effort, ou dans celui de l’argent comme gagner 3000 € par mois tout de suite.

Vous avez sûrement entendu parler de ce dicton : « 20 secondes dans la bouche, 20 ans dans les fesses ». Ce dicton résume à lui seul la gratification immédiate. C’est-à-dire que vous allez par exemple prendre un pain au chocolat, cela va durer 20 secondes et vous allez vous en mordre les doigts le reste du temps car il va retomber sur vos hanches directement. Pourquoi ne pas se retenir de manger ce pain au chocolat pendant quelques temps afin de réhabituer son corps à manger sainement, faire du sport. Après cela, faire un écart de temps en temps ne posera plus de problème.

Je parle de la santé car c’est le plus flagrant. Mais c’est le même principe dans tous les domaines et notamment l’argent.

L’expérience des marshmallows

Il faut faire un effort, se priver pendant quelques temps pour après avoir le « deuxième marshmallow ». peurCe n’est pas évident ; nous avons une envie génétique de se gratifier tout de suite qui remonte à la préhistoire. En argent c’est la même chose, nous voulons tout dépenser. Qui n’a pas dépensé intégralement sa première paye. Je l’ai fait et je sais qu’il y en a beaucoup qui ont fait la même chose dans mon entourage.

Certaines personnes préfèrent manger le premier marshmallow et après du coup elles n’ont plus rien. C’est comme tuer la poule aux œufs d’or. Dans la vie réelle, certaines personnes préféreront tuer la poule pour avoir beaucoup tout de suite puis plus rien. Ici l’enseignement est de ne pas tuer la poule et de récupérer l’œuf en or qui tombe tous les mois.

Nous pouvons prendre le poisson que notre voisin nous tend ou nous pouvons apprendre à pêcher. Au moins cela fera revenir le poisson de la même manière que ne pas tuer la poule fera revenir les œufs d’or.

La peur  et haine contre le changement

 

Tout individu aspire secrètement et fondamentalement à ce qui s’appelle « l’homéostasie », c’est-à-dire à des conditions de vie où rien ne bouge. Hélène Vecchiali commente sur psychologies.com : « Le changement est toujours redouté, on en a une crainte archaïque, quasi physiologique »

La crainte archaïque est une émotion qui est ancrée dans nos cerveaux reptilien et limbique. Elle permet de faire ressurgir la peur depuis des temps anciens, préhistoriques. Aujourd’hui nous n’en avons quasiment plus l’utilité. A l’époque les hommes des cavernes, en avaient besoin pour survivre à leur environnement. Aujourd’hui nous avons toujours besoin de ces pics d’adrénaline mais la peur nous bloque pour faire certaines choses. Alors Il faut passer outre.

Si nous refusons le changement, si nous avons peur dans n’importe quelle partie d’ailleurs, c’est que nous voulons vraiment avoir le sentiment d’appartenir à un groupe. Nous ne voulons pas être différents de la masse.

Je vous propose de repenser à cela le jour où vous signerez votre première acquisition.

Et vous avez vous déjà eu peur lors d’une acquisition?
Avez vous peur de faire le premier pas?
N’hésitez pas a laisser un commentaire si vous avez eu la moindre expérience ou si vous avez peur de franchir le pas.

 

Michael – http://notrepatrimoine.fr